Luis Enrique – Nouvel architecte du FC Barcelona

fc_barcelona_levante_180813

UNE SAISON 2014-2015 À ENJEUX

Luis Enrique revient dans le club blaugrana comme entraîneur, 10 ans après son départ en tant que joueur. Dès son arrivée et sa première conférence de presse en juin dernier, le nouveau coach blaugrana affirmait qu’il connaissait déjà les contours de sa future équipe et du jeu qu’il souhaitait développer pour permettre au Barça de régner de nouveau sur le football espagnol et européen, après une année vierge de tout trophée.

La réussite de Luis Enrique et celle du Barça version 2014-2015, s’articulera autour de 10 enjeux majeurs:

1. Luis Enrique, au niveau supérieur: après avoir entraîné l’équipe B du Barça, puis le Celta Vigo avec succès, maintenant c’est au tour de l’équipe A du FC Barcelone d’appliquer les conseils et la philosophie de Luis Enrique.

2. Le Barça qu’il veut : une équipe qui joue pour l’attaque, qui confisque le ballon à son adversaire et le fait vivre, soit les mêmes préceptes qui avaient suscité l’admiration de tous auparavant. En somme, Enrique devra insuffler un vent nouveau tout en restant dans la continuité des valeurs du club.

3. Affirmer son autorité: L’entraîneur doit être un leader, il doit transmettre son savoir, savoir gérer un groupe avec de forts caractères, et surtout le motiver. A lui de démontrer qu’il en est capable.

4. Compromis collectif : rassembler tout l’effectif autour d’un projet de jeu clair et des ambitions communes, tant au niveau national qu’au niveau européen.

5. Exigence et professionnalisme: le nouvel entraîneur est réputé pour être très exigent, et n’acceptera pas que ses joueurs n’aient pas d’ambition, et ne se donnent pas au maximum. Un pré-requis somme toute assez classique pour un club de cette envergure et un effectif habitué aux sommets du football mondial.

6. Remobilisation mentale et sens du sacrifice : à la tête d’un effectif qui a gagné tous les trophées imaginables ces dernières années, après un cru 2013-2014 quelque peu en-dedans, le staff se doit de remobiliser l’effectif et lui insuffler une nouvelle envie de vaincre.

7. L’effectif et l’intégration des recrues: Après avoir renforcé l’équipe, notamment en attaque et en défense, il est primordial que ces recrues s’intègrent efficacement au projet de jeu du Barça. La signature de Luis Suarez, qui formera avec Neymar et Lionel Messi le trident le plus redouté du monde, semble pouvoir permettre au club de passer un cap, à condition que les automatismes entre eux se mettent en place.

8. Messi : après une saison en demie teinte comparée aux précédentes (bien que toujours à un niveau et des statistiques extraordinaires), le meilleur joueur du monde sera attendu au tournant cette année. Luis Enrique penserait à le recentrer au cœur du jeu, dans un position un peu plus reculée. Avec la même réussite ?

9. Le rôle de Xavi : après son vrai-faux départ à New York, Xavi réintègre l’effectif du Barça pour ce qui devrait être sa dernière saison au plus haut niveau. Encadrement des jeunes, incarnation des valeurs du club et nouveau statut de remplaçant de luxe : autant de défis pour l’un des joueurs les plus importants de l’histoire du club.

10. Les jeunes de la Masia : Luis Enrique a rapatrié Deulofeu et Rafinha qu’il avait entraînés avec l’équipe B, et intègrera certains éléments du centre de formation pour préparer l’avenir. En espérant que ceux-ci perpétuent la capacité du Barça a former les plus grands talents du monde.

 

Autant de défis pour le nouvel encadrement en place, qui se devra de répondre aux attentes des socios, et ce dès les premiers matchs de la saison !

2012-10-07-FC-BARCELONA-REAL-MADRID-0011

Pour toutes informations complémentaires et réservations n’hésitez pas à vous rendre sur notre site www.parkaventura.com  et à nous contacter au (00 34) 934 87 42 47 ou par mail via booking@toptourisme.com

 

 

One Comment to “Luis Enrique – Nouvel architecte du FC Barcelona”

  1. kyky 11 janvier 2016 at 17:02 #

    Bonjour,
    Luis Enrique a su relancer la machine barcelonaise depuis son arrivée au club. Avec lui, le Barça semble invincible, ce qui nous rappelle un peu l’ère Pep Guardiola.


Leave a Reply